Pourquoi adhérer ?

POURQUOI ADHERER A UN  CLUB CŒUR ET SANTE

APPARTENANT A LA  FEDERATION FRANCAISE DE CARDIOLOGIE ?

 

L’activité physique est essentielle pour  la prévention des maladies cardiaques et pour en diminuer les conséquences. Il y a des sports adaptés à tous les âges et une demi heure de pratique quotidienne parvient à réduire de 25 à 30 % les risques de mortalité cardio-vasculaire.

Après un accident cardio-vasculaire la reprise progressive d’une activité physique est indispensable pour se réhabituer à l’effort et diminuer les risques de récidives.

La Fédération Française de Cardiologie a créé à cet effet plus de 200 clubs Cœur et Santé partout en France permettant ainsi à plus de 12000 cardiaques et autres patients de pratiquer cette activité physique de réadaptation encadrée par un Cardiologue et un Educateur physique spécifiquement formé.

 

Missions des Clubs Cœur et Santé :

Les Clubs Cœur et Santé sont des structures locales des associations de Cardiologie de leur région. A ce titre ils n’ont pas la personnalité juridique : ils ne peuvent pas prendre de décision, contracter, agir en justice, ou disposer d’un compte bancaire propre.

Ils ont pour mission de prolonger sur le terrain les actions initiées par leurs associations régionales de Cardiologie et de la FFC.

Réadaptation en organisant des séances de Phase III.

Ces séances s’adressent à plusieurs publics.

  • Dans le cas d’une  personne cardiaque il s’agira de l’aider à recouvrer une vie familiale, sociale et professionnelle normale après l’accident cardiaque.
  • Dans le cas d’une personne non cardiaque, mais porteuse  de risques, il s’agira d’entretenir la forme et la santé pour prévenir tout accident cardio-vasculaire et améliorer l’état de santé général pour permettre le plus longtemps possible de maintenir une vie active. 

 

« LA PHASE III » OU « LA REINSERTION PAR LE SPORT »

De nombreuses études ont démontré qu’un entraînement physique bien conduit chez tout patient qu’il soit cardiaque ou non permet non seulement d’améliorer l’apport d’oxygène au muscle cardiaque mais aussi de  diminuer ses besoins en oxygène au cours  d’un effort. C’est pourquoi la réinsertion socio-professionnelle et familiale d’un cardiaque, opéré ou non est d’autant meilleure qu’une réadaptation aux activités physiques a été entreprise précocement et menée progressivement .Cette réadaptation comporte trois phases :

LA PHASE I :

Elle se déroule en milieu hospitalier à la suite d’une opération .Elle a pour but d’éviter les méfaits d’un alitement plus ou moins prolongé.

LA PHASE II :

Elle est menée le plus souvent en maison de convalescence sous surveillance   médicale, à l’hôpital et parfois à domicile. Elle se situe entre la deuxième et la quatrième semaine après l’accident cardiaque ou l’intervention  chirurgicale.

LA PHASE III :

C’est elle qui est prise en charge par les Clubs « Cœur et Santé ».Elle consiste à  maintenir, voire améliorer encore les résultats obtenus précédemment. Cette phase est d’autant plus importante qu’elle s’adresse à des patients  qui, heureux d’avoir surmonté cet accident cardiaque  et retrouvé leur ambiance familiale habituelle ont repris une vie sensiblement normale et ne comprennent pas toujours l’intérêt de se soumettre régulièrement à une activité physique. Et pourtant toutes les statistiques confirment le bénéfice réel qu’il est possible d’attendre d’un entrainement régulier.

Ces activités visant à améliorer l’endurance sont principalement la marche, les randonnées pédestres ou cyclistes, la natation ou la gymnastique. Mais cette courte liste d’activités n’est pas limitative et en découlent le plus souvent  le cardio-training, le stretching , la marche nordique , le Yoga etc…couramment pratiqués dans les Clubs Cœur et Santé.

 

Prévention des maladies cardio-vasculaires :

Elle passe par l’information sur la lutte contre les principaux facteurs de risque (Sédentarité, Hypertension, Cholestérol, Tabac).

Pour ce faire ils disposent, entr’autres, de moyens mis à leur disposition par la FFC.

  • Diffusion des brochures et des dépliants de prévention de la FFC
  • Organisation des Parcours du Cœur et Participation aux autres actions nationales de la FFC.
  • Organisation de rencontres et d’échanges entre les médecins, les malades ,les bien-portants et le grand public par le biais de réunions publiques, conférences, repas diététiques ,interventions dans les écoles et les entreprises, etc.

 

Img 2744

 

                                                Retour haut de page originalRetour Haut de page